Lancement de la BD Orchis Militaris

Le ministère de la Défense et le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes ont organisé le mercredi 14 octobre 2015, la 1ère présentation nationale de la bande dessinée « Mission Orchis Militaris » sur le projet LIFE Défense Nature 2Mil, au quartier général Frère de Lyon.

Une quarantaine de personnes étaient au rendez-vous pour participer au lancement de la bande dessinée. Lors de cet événement, le Gouverneur Militaire de Lyon, général de corps d'armée Pierre CHAVANCY a prononcé le discours d'accueil, suivi du Colonel Denis THIEBAULT, du représentant de la DREAL, Julien MESTRALLET et du Président du Cen Rhône-Alpes, Jean-Yves CHETAILLE. Remerciés par chacun de ces derniers, les dessinateurs étaient présents, accompagnés de leur enseignant et scénariste Olivier Jouvray.

Le clip reprenant les temps forts de la réalisation de la bande dessinée a ensuite été projeté à l'écran.  Pour introduire ce dernier, Jean-Yves CHETAILLE a rappelé que : «Toute ressemblance avec des personnages existants n'est pas fortuite mais bien l'œuvre d'un réel travail d'enquête de terrain auprès des professionnels : naturalistes et militaires qui s’associent pour préserver la biodiversité des terrains militaires. Après ce travail journalistique chaque étudiant a mis de sa créativité et de son savoir faire pour créer une histoire à la fois  juste dans ses propos et agréable à lire».

Le fruit d'un partenariat tissé au niveau national

Un premier rapprochement entre le CEN Rhône-Alpes et la Défense a été engagé dès les années 1990 sur le camp militaire de la Valbonne (Ain), pour éviter la progression de l’embroussaillement sur les 1200 hectares de pelouses sèches et de boisements de ce site. Ce partenariat est à l’origine de la convention nationale entre le Ministère de la Défense et la Fédération des Conservatoires signée en 2009.

L’enjeu de cette bande dessinée, était par le biais d’un support attractif , de sensibiliser les jeunes, les civils et les militaires à la richesse du patrimoine naturel situé sur les terrains militaires. Cette BD est le fruit d’un partenariat institué entre l’école Emile Cohl, école de dessin lyonnaise, le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes et le ministère de la Défense. Pour réaliser la bande dessinée, les quatre étudiants de l’école Emile Cohl sont allés à la rencontre de militaires et de naturalistes qui œuvrent ensemble à la sauvegarde de la biodiversité tout en préservant le caractère opérationnel des sites militaires.

Séance de dédicaces de la BD par les 4 dessinateurs

Les dessinateurs se sont mis en place pour dédicacer les bandes dessinées d'abord au Gouverneur Militaire de Lyon puis à chacun des participants le souhaitant. C'est ainsi que les dessinateurs, Nicola BernardelliMaud BihanRozenn Grosjean et Christelle Pourrot ont pu personnaliser une nouvelle fois la bande dessinée. Ce moment a également été l’occasion pour tous, militaires, naturalistes, étudiants, civils, journalistes et gestionnaires d'échanger sur ce beau projet mené en partenariat.

IMG 0177IMG 0191IMG 0253
La BD sera mise à disposition des professeurs et associations pour des actions de sensibilisation des enfants et étudiants en matière d’écologie et de préservation de l’environnement.

Télécharger la bande dessinée "Mission Orchis militaris"

Consulter le dossier de presse 

Les lapins prennent possession des garennes dans le Camp des Garrigues

Le Grand Site des gorges du Gardon a garni vendredi 4 septembre 2015 les 4 garennes à lapin construites dans le Camp des Garrigues de 30 femelles et 10 mâles en provenance de l'Aveyron.

Déjà testée depuis une dizaine d'années dans les gorges de l'Ardèche, la construction de garennes dans un terrain clos vise à réimplanter des lapins dans un territoire qui, d'après les représentants de la société de chasse la Prévoyante de Poulx, n'en compte plus. Dégradation des habitats, myxomatose ou virus hémorragique furent à l'origine des disparitions. Si la réimplantation plaît aux chasseurs, il s'agit avant tout pour le Syndicat mixte des gorges du Gardon d'assurer une reproduction sereine des rongeurs avant de leur ouvrir des trappes vers la liberté en garrigue. Un épanouissement qui ne sera pas sans risque puisque l'objectif de l'opération est bien d'assurer une ressource alimentaire plus fournie aux rapaces des gorges du Gardon.

Durant la période d'acclimatation au milieu, pouvant durer de quinze jours à un mois, les lapins seront contraints dans l'espace clôturé contenant les garennes. La clôture et l'installation de filets de volière visent également à décourager les prédateurs terrestres et aériens trop pressés d'exploiter une telle ressource alimentaire à portée de serres ou de crocs. Sur une zone d'environ 17 ha entourant les garennes, la chasse au lapin de garenne sera interdite pendant au moins 3 ans afin de favoriser le succès du repeuplement.

La construction des garennes a privilégié les ressources locales. Elles ont en effet été bâties grâce au matériel présent sur place, la pierre sèche, et en faisant appel à la compétence des techniciens du SMGG.

Venez découvrir le reportage réalisé par TVSud

Sortie de la BD "Mission Orchis Militaris"

Couv   Ca y est, préparée avec le plus grand soin par 4 étudiants de l'école Emile Cohlla bande dessinée est enfin sortie !

   Vous pouvez  :

           - la lire directement en ligne ici

           - la télécharger ici

           - commander la version papier ici (attention les frais de port sont à votre charge)

Pour en savoir plus sur les dessinateurs :

               ° Rozenn Grosjean qui a réalisé l'illustration de la couverture ainsi que la visite du site du Mont-Caume et du camp de Sissonne

               ° Christelle Pourrot qui a réalisé l'introduction, la conclusion ainsi que la visite du camp des Garrigues

               ° Nicola Bernardelli qui a réalisé la visite du camp de Chambaran et de la base aérienne 115 d'Orange    

               ° Maud Bihan qui a réalisé la visite de la base navale d'Aspretto et le camp de Canjuers

Observez la colonie d'Audouin de chez vous !

La colonie de Goéland d’Audouin est revenue ce printemps sur la base navale d’Aspretto pour nicher. Depuis ce retour, elle fait l’objet d’une attention particulière : suivis écologiques, traceurs, information, sensibilisation, piégeurs bienveillants…

Vous pouvez les observer en temps réel de votre ordinateur grâce à une webcam haute définition installée sur la base. Les images sont retransmises en direct ici.

Leur reproduction est suivie par la DREAL Corse, l’ONCFS et le CEN Corse, tous armés de leur longue-vue. Les oiseaux se sont  accoutumés à  l’extension du terre-plein réalisée cet hiver. Les parades nuptiales ont été rapides : mi-mai 43 nids actifs ont été recensés avec au total 109 œufs. C’est une année correct car la moyenne sur 20 ans du nombre de couples présents sur la colonie est de 36. Ceci montre la bonne tolérance des oiseaux à action de restauration réalisée sur leur site de reproduction.

Les éclosions ont libéré quelques poussins. Essayer de les voir grâce à la webcam !

corse webcam2

Conférence européenne sur la biodiversité des terrains militaires à Riga

confriga

 

La conférence européenne sur la gestion des dérangements des espèces et des habitats présents dans les zones militaires d’entrainement a eu lieu à Riga les 26, 27 et 28 mai 2015.

La première journée était consacrée à l’intégration de la biodiversité dans les politiques sectorielles de la Commission européenne dans le cadre de la Présidence Lettone.

Les présentations peuvent être visionnées sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=nwCFrKlNjas

 

Lors de la deuxième journée, la délégation du Life (3 personnes du MINDEF, 1 personne du CEN Rhône-Alpes et 1 personne du SMGG) a représenté les projets français sur la biodiversité des terrains militaires, soient : 

confrigapayan

        - Le life Terrains militaires (Biodiversity Restoration & Conservation of Remarkable Military Lands In South-East France)

           - Le travail sur les oiseaux entre le Syndicat Mixte des Gorges du Gardon et le 2ième Régiment Etranger d’Infanterie sur le camp des Garigues (Actions for the birds protection in the military camp )

-         - L’effarouchement et la protection de l’outarde canepetière sur la Base aérienne 115 d’Orange (A partnership for protection of Tetrax Tetrax on the Air-Base 115)

            - la protection du Gypaète barbu lors des vols militaires grâce à un partenariat entre le ministère de la Défense et la Ligue de Protection des Oiseaux (Preserving the bearded vulture )

  Nous avons beaucoup appris des différentes présentations. Nous avons également échangé avec Tilmann Disselhoff, expert auprès de la Commission Européenne qui nous a présenté la victoire obtenue par les associations allemandes : le transfert à titre gratuit des terrains militaires inutiles. Les 150 000 ha concédés seront cédés en 3 fois. Un exemple particulièrement intéressant !

confrigavisite
La dernière journée a été consacrée à la visite de terrain du Life “Birds in Adazi”. Nous avons été voir les différentes techniques de restauration : décapage, brulage, broyage…

La délégation française a pu apprécier l’efficacité de la politique environnementale du Ministère de la défense Letton. Cela a été l'occasion de continuer la mise en réseau des acteurs de la protection de la biodiversité sur les terrains militaires au niveau européen. Depuis, M. Raimonds Vejonis, ministre de la Défense et du Parti écologiste, a été élu Président de la République Letonne. C'est avec plaisir que nous accueillerons son ministère lors de la conférence européenne qui se tiendra en France mi 2016.