Opération camouflage dans le camp des Garrigues !

Armés de pelles et de pioches, des agents du SMGG ont installé vendredi dernier deux écocompteurs dans le camp des Garrigues. Constitués de dalles acoustiques, ces équipements sont enterrés à quelques centimètres de la surface du sol et détectent la pression exercée par le passage de piétons.

La localisation de ces compteurs a été choisie stratégiquement sur des sentiers présentant des signes manifestes de fréquentation humaine et situés dans des secteurs à enjeu ornithologique important.

Ces dispositifs permettront de mesurer la fréquentation sur ces sentiers et de caractériser les périodes de l’année auxquelles ils sont le plus empruntés.

L’analyse de ces données viendra compléter l’étude de fréquentation menée en 2013 sur le camp des Garrigues.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

k

Les photographies primées lors du concours exposées au Festival de photo animalière et de nature à Montier

festival montier

Pour la première fois, le Conservatoire d'espaces naturels Rhône-Alpes et le ministère de la Défense étaient présents au Festival international de la photo animalière et de la nature de Montier en Der (Haute-Marne/Champagne-Ardenne) dont la 18ème édition a eu lieu du 20 au 23 novembre dernier.

Aux côtés de ses nombreux partenaires (ONF, ONCFS, LPO etc.), le stand Défense présentait le projet Life Défense Nature 2mil,

Du personnel de la DMPA, de l'EMZD Lyon et du CEN Rhône-Alpes s'est relayé durant ces 4 jours sous le chapiteau principal du festival pour sensibiliser un public nombreux et curieux à la biodiversité des terrains militaires

Cela a été l'occasion d'exposer les premiers prix du concours photos ainsi que les affiches de sensibilisation

Le festival a accueilli plus de 40 000 visiteurs.

La nouvelle coupe du Mont-Caume est terminée !

site Panneau travaux novembre

Suite à la matérialisation des périmètres d’intervention le 28 octobre, les troupes du CEN PACA, largement encadrées par la filière travaux du CEN Rhône-Alpes, ont déployé leurs forces d’actions sur le secteur à rouvrir, en partie ouest du site, du 17 au 20 novembre.

Leur travail a consisté à déboiser et débroussailler afin de restaurer les pelouses, milieu particulièrement riche, reconnue comme habitat d'intérêt européen et pourtant menacé par la pousse d’arbuste et d’arbres.

Une évaluation de l’efficacité de cette intervention sera menée en 2015 et 2016. Cela consistera à mesurer l’évolution de la diversité biologique locale par rapport à l’état initial réalisé en 2013.

Espérons que la Sabline de Provence, une endémique provençale dont la présence est connue à proximité monte victorieusement à l’assaut du site militaire suite à cette action de restauration !  web Travaux debroussaillage