La députée européenne Michèle Rivasi à Aspretto

Après la visite du site Natura 2000 du Ricantu Capitellu, la députée européenne Michèle Rivasi s’est rendue sur le site d’Aspretto. Le CEN Corse et la DREAL Corse ont présenté le Life sur les terrains militaires ainsi que les enjeux de la population de Goéland d’Audouin. Mme Rivasi a insisté sur le rôle de l’Europe dans la préservation de l’environnement. La journée s'est terminée par un débat citoyen sur le thème suivant "Comment l'Union Européenne protège notre environnement ?".

Cette journée a fait l’objet d’un reportage TV de France 3  et de télépaese ainsi que d’un article dans Corse Matin et d'une interview sur la radio France bleu RCFM.

Festival de la BD de Solliès-Ville

Le Festival de la BD de Solliès-Ville, dynamique commune du Var, qui a rassemblé 50 auteurs de BD et plusieurs milliers de visiteurs le dernier week-end d'août. Le festival a été l'occasion pour le Conservatoire PACA de mettre à l'honneur la BD sur le biodiversité des terrains militaires réalisée dans le cadre du LIFE. Le CEN PACA a ainsi pu présenter cette BD à de nombreux BDphiles enthousiastes, sur le stand accueil du Festival. En outre, à l'issu du week-end, la BD du LIFE a fait partie des lots récompensant les 8 lauréats du Festival 2016. Les BDistes ont découvert avec beaucoup d'intérêt cette BD originale et artistique, selon leurs propres termes.

Une digue sauvée du robinier, l'envahisseur !

Sur ce camp de Chambaran, un des objectifs du Life est d’assurer l’étanchéité des digues, indispensable à la préservation des gazons amphibies. Ainsi à l’automne 2014, un entretien préventif des digues sur 6 des étangs du camp de Chambaran été réalisé par la MFR de Anse

Sur l’étang dit « du Grand Vienne », la problématique était plus complexe car le robinier faux acacia était présent sur l’emprise de la digue.

Arbre pionnier à croissance rapide qui rejette sur souche à la coupe et drageonne par voie racinaire, le robinier est une essence à fort pouvoir colonisateur. Une mauvaise intervention peut aggraver la colonisation. Ainsi avec environ 600 pieds présents sur 300 mètres de digue, il était devenu urgent d’intervenir !

Durant l’été 2015, étant donné que les techniques actuelles sont peu efficaces, le CEN Rhône-Alpes s’est rapproché du bureau d’étude GAMAR pour mettre en œuvre une expérimentation sur une centaine de robiniers faux acacia.

  CoupeEtEvacuation Web

La digue avant travaux                                                                     Coupe et évacuation

 BroyagePetitRemanents ApresTravaux Web

Broyage des petites rémanents                                                        Ingestion d'une solution biodégradable grâce à des manchons

En juillet 2016, constat est fait de la pleine réussite de cette nouvelle technique. En effet 98 % des arbres ayant fait l’objet d’expérimentation en 2015 étaient morts sans aucun drageon ni rejet sur les souches. Forts de ces premiers résultats, l’expérimentation a été déployée sur l’ensemble de la digue durant l’été 2016 grâce au soutien de l’équipe technique du CEN Isère, de l’antenne départementale de l’Ain du CEN RA et du camp militaire de Chambaran.