L'étude sur la fréquentation des sites est lancée

Sur la base navale d'Aspretto comme sur le Mont-Caume, les premiers stagaires sont arrivés. Ils sont chargés d'étudier la fréquentation du site militaire et d'analyser l'impact de celle-ci sur le patrimoine naturel afin de préserver au mieux la biodiversité.